« Les marchés chinois de la fast fashion. Le prix de la flexibilité », Gilles Guiheux, 25 octobre 2020

Intervention dans le cadre d’un cycle de conférences consacrées aux « invisibles de la mode », initié par Manuel Charpy (InVisu, CNRS-INHA). Côté mode, la Chine est bien devenue l’atelier du monde, et aux abords des immenses usines, c’est tout un réseau de sous-traitants, de petits ateliers spécialisés qui coupent, cousent, posent des boutons et des étiquettes. Devant des acheteuses et des acheteurs téléphones portables en main, des mannequins juchées sur des podiums de fortune revêtent plus de 300 pièces de vêtements par jour. Sans eux pas de fast-fashion.

ou 

https://www.canal-u.tv/video/invisu/les_marches_chinois_de_la_fast_fashion_le_prix_de_la_flexibilite_par_gilles_guiheux.57969


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search