Journée d’études :  Enquêtes sur l’argent et la consommation au XXe siècle

Le 28 mars 2017 de 9h à 18h au CSO, 19 rue Amélie Paris 7ème

Après avoir mis l’accent sur le rapport entre consommation et politique, l’histoire de la consommation contemporaine revisite depuis quelques années les pratiques des consommateurs, que ce soit dans les milieux populaires ou bourgeois. Les thèses d’Anaïs Albert, sur la consommation dans les milieux populaires, ou celle de Manuel Charpy, sur les consommations bourgeoises au XIXe siècle, en sont en France un exemple.

Le dernier ouvrage de synthèse de Frank Trentmann sur l’histoire de la consommation, qui fait appel à divers types d’enquêtes pour illustrer son propos, en fournit une autre illustration. Ils sont nourris des travaux des historiens modernistes et des autres sciences sociales, notamment l’ethnographie. Par ailleurs, des sociologues revisitent l’histoire des enquêtes comme une part de l’histoire de leurs disciplines. La rencontre de ces deux traditions nous semble pouvoir être féconde.

Nous aimerions donc rassembler des chercheuses et chercheurs étudiant des enquêtes portant sur les modes de vie, le rapport à l’argent et les pratiques de consommation. Nous privilégions de nouveaux travaux revisitant des enquêtes diverses, menées dans un cadre universitaire ou non. Il s’agit de nous interroger d’une part sur l’histoire précise de pratiques d’enquêtes – et des discours normatifs qui peuvent les accompagner – et sur les éléments qu’ils permettent de mettre au jour sur les pratiques quotidiennes de consommation. Le dialogue entre historiens et autres chercheurs en sciences sociales sera privilégié.

MATIN (9h-12h30)

Accueil et introduction – Marie-Emmanuelle Chessel

  • Approches ethnographiques

Présidence : Gwénaële Rot

Gilles Laferté (CESAER, INRA), La consommation et l’argent, des objets absents de la sociologie rurale ? Revisite dans le Châtillonnais

Ariane Mak (EHESS), Dépenses et ragots dans des villages miniers en guerre. L’enquête ethnographique du Mass Observation au Pays de Galles (1940-1942)

Odile Macchi (EHESS, Sciences Po), Gagner peu, bien vivre. Parcours familial et professionnel d’une ouvrière de la bonneterie dans la deuxième moitié du XXe siècle

Lancement de la discussion : Jeanne Lazarus

Déjeuner sur place

APRÈS-MIDI (14h-18h)

  • Autour des assistantes sociales

Présidence : Sophie Dubuisson-Quellier

Lola Zappi (Sciences Po), Les enquêtes du Service Social de l’Enfance dans l’entre-deux-guerres : les assistantes sociales face à la consommation des jeunes au sein des familles populaires

Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS), Enquêter sur les pratiques économiques : comment (faire) parler d’argent en milieux populaires

Lancement de la discussion : Marie-Emmanuelle Chessel

  • Questions de méthodes sociologiques

Présidence : Marie-Emmanuelle Chessel

Anne Lhuissier (CMH, INRA-ENS), Mesurer les consommations en 1907 : l’enquête de Maurice Halbwachs « pour le compte d’un économiste anglais »

Sophie Dubuisson-Quellier (CSO, CNRS-Sciences Po), Séverine Gojard (CMH, INRA-ENS), Marie Plessz (CMH, INRA-ENS), Enquête sur la consommation dans une perspective biographique. Retour réflexif

Lancement de la discussion : Gwénaële Rot
Voir le programme

=> Date : le 28 mars 2017 de 9h à 18h
=> Lieu : CSO, 19 Rue Amélie, 75007 Paris (Mo : La Tour Maubourg)

=> Inscription obligatoire avant le 21 mars
Organisation : Marie-Emmanuelle Chessel avec Sophie Dubuisson-QuellierJeanne Lazarus et Gwénaële Rot.
Contact : marieemmanuelle.chessel@sciencespo.fr

En partenariat avec le laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP)


Vous aimerez aussi...